Sur ces pages, vous trouverez nos différentes sorties
Nous essayerons de vous donner l'envie de faire à votre tour ces balades

Camping Car Vadrouilleur

Visite du musée du temps (en travaux lui aussi...). Vous pourrez voir le pendule de Foucaultconçu pour mettre en évidence la rotation de la terre.

Ne pas manquer la Citadelle. Prévoir une bonne partie de la journée, car il y a plein de choses à voir à l'intérieur. L'entrée est payante, mais après vous avez libre circulation. Pour se restaurer, un snack et un restaurant. Dans ce dernier on y mange bien pour un prix correct.

La vieille ville regorge de belles façades.Dommage que la ville est en pleins travaux pour le tram. On reviendra dans quelques années.

Départ dimanche matin, direction Besançon. La route sera directe pour l'aller: Oyonnax, Lons le Saunier et Besançon.Pour se poser, il y a 2 aires de CC. Une un peu plus loin du centre ville et l'autre très près au bord du Doubs. C'est un parking payant (5€ pour 24 H) avec places réservées et point de vidange et eau. C'est pas un coin pour rester une semaine et sortir la table et les chaises, mais très pratique pour visiter la ville.

On va profiter du premier pont du mois de Mai pour partir quelques jours. Malheureusement, la météo n'est pas très engageante, comme tous ces derniers jours. Mais bon si on attend que les beaux jours, on ne va pas sortir souvent.

Petite semaine à Besançon Printemps 2013

On reprend la route en direction de Pontarlier, Mouthe etles Rousses. Petit arrêt à la source du Doubs

Après 30 mn à travers les méandres du Doubs, on arrive dans un cul de sac au calme et très agréable (surtout en cette saison). Encore queques mètres à pied et on peu admirer cette manifique cascade.

On décide d'aller voir encore une fois le saut du Doubs. Mais cette fois, on n'ira pas à pied, mais avec le bateau. Il est possible de se garer sur le parking de la compagnie des bateaux à l'entrée de la ville. Si vous prenez le bateau, rien ne vous sera demandé.

Avec le temps de ces derniers jours, la source a un fort débit.


Un peu plus loin, la neige qui reste dans les champs et les talus qui longent la route, donnent une idée de se qu'à pu être l'hiver dans cette région.

Nous continuons vers Morteau. En chemin, on va faire deux haltes gourmandes.Une dans une coopérative pour les fromages et une autre dans une vieille ferme transformée pour la vente de la charcuterie.

L'ancien Tuyé sert pour faire sécher les jambons et autres cochonnailles fumées dans un autre lieu.

FIN

Facebook Twitter Youtube